article crée le 08/06/2021, dernière modification le 08/06/2021

LE PEC : épisode 3

ÉPISODE 3 – Répondre à un besoin de renfort - un tremplin pour une insertion durable 

Le Parcours PEC : Une solution gagnante pour trouver et qualifier des collaborateurs

Épisode 3 : Répondre à un besoin de renfort - un tremplin pour une insertion durable 

par Christine RIVIERE, Chargée de mission handicap recrutement et intégration, à Cap emploi

Après un parcours stable dans 2 entreprises sur près de 30 ans, monsieur S est licencié. Il souhaite s’engager durablement avec un employeur. Il saisit donc les opportunités même si ces sont des CDD. Il est régulièrement repris par une collectivité d’une trentaine d’agents sur des postes au service technique.

La Mairie n’a pas de besoin pérenne, cependant au passage en commune nouvelle, les besoins sont récurrents. Monsieur S est fiable et travaille bien. Le poste est compatible avec l’état de santé de monsieur.

La collectivité contacte Cap emploi pour connaître les possibilités de contrat qui pourront à la fois aider le salarié à trouver un poste pérenne hors de la mairie et répondre aux besoins récurrents du service technique dans les prochains 12 mois.

La chargée de mission handicap propose la mise en place d’un Parcours Emploi Compétences.

Il permet à la Mairie d’employer Monsieur S sur un temps de contrat plus long que des remplacements. Celle-ci s’engage à former Monsieur S, et Cap emploi accompagne le salarié dans sa recherche de solution d’emploi durable à l’issue du PEC.

Le contrat aidé PEC est signé pour une durée de 12 mois à 35h – aide de 40% du SMIC horaire brut sur les 20 premières heures hebdomadaires - sur le poste d’agent communal au sein des services techniques de la commune.

Durant le contrat, des points réguliers sont faits entre employeur, salarié et Cap emploi pour mettre en œuvre les actions nécessaires pour répondre à la fois aux besoins de l’employeur et à ceux du salarié.

Monsieur S bénéficie de formations internes au service technique de la Mairie et de formations externes (financement Région) sur les savoirs de base et connaissance de soi. Il passe également l’habilitation électrique et le CACES 1-9, 2 formations financées par l’employeur. Ces apprentissages lui permettent de monter en compétences sur des besoins de la collectivité qui pourront également être valorisés dans sa recherche d’emploi.

Cap emploi identifie les entreprises qui peuvent être intéressées par le profil de monsieur S et dont l’environnement de travail est compatible avec son état de santé. La chargée de mission handicap propose à une entreprise d’espaces verts de découvrir les compétences du salarié par une immersion. La collectivité libère monsieur durant 2 semaines pour qu’il réalise son stage.

L’expérience au sein de la collectivité, les formations et l’immersion ont été très profitables à monsieur S puisqu’à l’issue du Parcours Emploi Compétences, il est recruté en CDD puis CDI dans l’entreprise qui l’a accueillie en stage.

En conclusion les + du PEC ont été :

Pour la Mairie

De répondre à des besoins ponctuels récurrents avec un salarié formé qui connait la collectivité. L’aide financière permet de s’inscrire sur un contrat de 12 mois alors que les besoins sont ponctuels. Participer activement à l’insertion durable d’un salarié engagé dans son travail.

Pour Monsieur S

Être en emploi et avoir une visibilité à un an, afin d’aborder plus sereinement sa recherche d’emploi et être accompagné dans celle-ci. Bénéficier d’une montée en compétences et donc en employabilité, soutenue par l’engagement de la Mairie sur le volet formation.

En résumé

Pour toute question, contactez nos chargés de mission recrutement et intégration au 02.51.37.65.18 ou capemploi@capemploi85.com


Les partenariats